50 ans d'une passion française : de Gaulle et les communistesbyStéphane Courtois & Marc Lazar

50 ans d'une passion française : de Gaulle et les communistes

Par Stéphane Courtois & Marc Lazar

  • Date de publication: 1990-12-31
  • Genre: Europe

50 ans d'une passion française : de Gaulle et les communistes Par Stéphane Courtois & Marc Lazar. # 1 Le monde service illimité de livres et livres audio. Pas de limites. Tout en un votre bibliothèque de livres Rechercher des PDF, des eBooks, des ePubs, des eMagazines, des ePaper, des e-revues et plus Offre d'une durée limitée COMMENCEZ VOTRE COMPTE GRATUIT Pour accéder à la bibliothèque de livres. & obtenez vos livres électroniques préférés, notamment PDF, ePub et Kindle. Inscrivez-vous aujourd'hui GRATUITEMENT!.

Description

De Gaulle et les communistes. D’un côté, un militaire d’origine catholique, devenu un chef, un stratège. De l’autre, un parti, une idéologie marxiste, l’internationalisme prolétarien. À partir de 1940 et jusqu’en 1970, ces deux forces vont aimanter le champ magnétique de la vie et de la symbolique politique et culturelle française. De leur affrontement naît une fascinante relation. Une relation caractérisée par un antagonisme fondamental et irréductible entre un homme et une organisation qu’a priori tout, vraiment tout, oppose mais qui, tous deux, voulaient incarner la France, son passé, son présent, son avenir. D’où une relation faite aussi de convergences issues des combats communs durant la nuit de l’Occupation, contre la IVe République, de complicités quant à la politique étrangère de la République gaullienne, de curieuses coïncidences sur la question des institutions, voire des accointances sur les valeurs que l’un et l’autre véhiculent. À l’occasion du centenaire de la naissance de De Gaulle et du soixante-dixième anniversaire du PCF, Stéphane Courtois et Marc Lazar ont voulu explorer la généalogie, le déroulement et la postérité dans la mémoire collective de cette singulière confrontation. Ils ont fait appel à 20 historiens et politistes. En outre, Daniel Cordier, frère d’armes de Jean Moulin, livre des documents inédits sur les rapports qui ont suscité tant de polémiques entre son ancien « patron » et le PCF. Enfin, pour la première fois, l’interprète des entretiens Ceausescu-De Gaulle en 1968, à Bucarest, dévoile la teneur des propos qu’échangèrent les deux hommes.